23/05/2009

Songe, rêveries...

Songe, rêveries, peau contre peau, cœur contre cœur

                                                             

Le parfum suave de ta peau brûlante

Nous deux amants, oublions les heures

Quand corps et draps s’enlacent, douceur enivrante

 

La danse sensuelle de cette petite flamme

Simple bougie, chandelle qui donne vie à nos nuits

Danse comme ton parfum s’évapore, volupté de nos âmes

Les heures qui passent dans ces moments d’éternité ... oubli.

 

Mon cœur contre ton corps comme un ensorcelant baiser

J’abandonne mon âme entre tes bras, j’écoute un cœur qui bat

Nos deux cœurs en un, chamade des battements rythmés

 

Synchronisés, harmonie complète, osmose d’un au-delà.

 

La nuit est un rêve, ma mémoire un repos délicieux

Où je libère ton mon espoir, mon amour, ma passion

Cette nuit où tu me donneras un peu de ta peau, un peu de tes yeux

De tes mains, douces et caressantes, rien qu’un peu, un bout de toi ... émotion

(Trouvé sur le net)

01:52 Écrit par Dominique: Petit - Boulon dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.